Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 00:52

Vendredi dernier, Robert Pattinson a participé au talk show, Tonight Show with Jay Leno. Il était présent pour faire la promotion de son prochain film Water For Elephants. Il a répondu aux questions de l'animateur non sans une énorme dose d'humour !

 

 

Jay Leno : Bienvenue ! Mon premier invité est connu pour être Edward Cullen, le vampire mélancolique dans les films de la saga à succès, Twilight. Son nouveau film Water For Elephants sortira sur les écrans les 22 avril prochain. Oui, ce n’est pas dans quelques mois, mais bien le 22 avril donc dans un mois. S’il vous plaît, accueillons Robert Pattinson !

Jay Leno : Heureux de te voir à nouveau !

Robert Pattinson : Merci beaucoup.

Jay Leno : La dernière fois que tu es venu … Oh !

Robert Pattinson : Woow !

Jay Leno : J’avais passé un super moment en parlant avec vos parents. Ils m’ont bien fait marrer ! Comment vont-ils ? Bien ?

Robert Pattinson : Ils vont bien. J’aurais bien aimé les avoir avec moi parce qu’il me manque du contenu gratuit.

Jay Leno : Tu avais lu ce mail de ton père la dernière fois …

Robert Pattinson : Oui je m’en souviens. Je lui ai envoyé un mail désespéré hier soir, qui disait ‘tu peux m’envoyer un truc. Je vais au Jay Leno demain’.

Jay Leno : Il était OK avec le fait que vous ayez lu ses mails ?

Robert Pattinson : Il était content. Il a même signé quelques autographes après le show.

Jay Leno : Vraiment ?

Robert Pattinson : Tout le monde l’appelait ‘Big Papa’ !

Jay Leno : J’ai entendu dire qu’il avait influencé ton choix de carrière. Est-ce vrai ?

Robert Pattinson : En quelque sorte, oui, il a eu une influence passive. Il a vu passer de jolies filles un jour devant un restaurant & il est allé leur demandé d’où elles venaient. Elles revenaient du club de théâtre & j’ai fini par y aller & voilà ça c’est fait !

Jay Leno : Ca a marché ! Ok ! Donc, tu as grandi avec 2 sœurs plus âgées, c’est ça ?

Robert Pattinson : Hum hum.

Jay Leno : Alors, c’était comment ? Elles s’en sont prises à toi ?

Robert Pattinson : Parfois, elles … des fois, elles m’appelaient Claudia & des trucs dans le genre quand j’étais petit … mais … je crois qu’elles ont arrêté quand j’ai eu 6 ans.

Jay Leno : Elles te déguisaient ?

Robert Pattinson : Non ! Mais, de temps en temps, je les laissais m’occuper de mes cheveux, me faire une queue de cheval. C’est ce qu’elles faisaient avec moi.

Jay Leno : Tu ne devais pas te sentir au niveau ?

Robert Pattinson : Si si. En fait, ça a commencé par mon père, puis ma sœur & enfin moi.

Jay Leno : Félicitations pour ta couverture de Vanity Fair. Je sais que le film, c’est Water For Elephants. Alors pourquoi l’alligator ? J’ai loupé un truc ?

Robert Pattinson : Je ne sais pas. En fait, je devais être un caméléon & faire un  truc à la Boy Georges. Boy Georges … mais avec un changement … il devient amish !

Jay Leno : Mais je veux dire … c’est bien un alligator non ?

Robert Pattinson : Oui, c’est bien un alligator.

Jay Leno : Mais, ils ne sont pas super dociles. Ils ont fait comment pour qu’il semble si calme ?

Robert Pattinson : En fait, ils ont fait une superposition de mes mains. Je devais faire un petit truc secret avec mes vraies mains. Non, je ne sais pas. Ils ont probablement du lui filer un truc pour le calmer pour qu’on puisse travailler une minute.

Jay Leno : & je veux dire … une image comme celle-ci, ça demande une journée entière pour la faire ?

Robert Pattinson : Non, ça n’a pris que 5 minutes. On ne peut pas porter un alligator sur ses épaules aussi longtemps.

Jay Leno : Très cool ! J’adore cette photo qui est dans le magazine. Non non non ! Ca n’a rien à voir avec lui. J’aime juste la voiture ! C’est quoi comme modèle ? Tu le sais ?

Robert Pattinson : Il me semble que c’est une vieille voiture de collection.

Jay Leno : Oui on dirait des années 58-59.

Robert Pattinson : Oui, elle était chouette. Mais j’ai fait super attention parce que j’avais peur de casser un truc & elle calait énormément.

Jay Leno : Oui, elles sont énormes. Elles consomment énormément. La dernière fois, tu as parlé de ta voiture. Tu t’en rappelles ? Tu l’as réparé depuis ?

Robert Pattinson : Hum … elle est dans un garage, je ne sais où. J’ai bien tenté de la faire réparer mais elle était pleine de toiles d’araignée & trucs dans le genre. Je pense que quelqu’un a squatté dedans.

Jay Leno : Mais, tu peux m’expliquer un truc. Tu as dit que tu étais dans une rue & que ton tableau de bord a pris feu … ça semble quand même super rare. C’est vraiment le tableau de bord qui s’est enflammé ?

Robert Pattinson : Le tableau de bord a pris feu, le toit s’est effondré alors que je conduisais sur la 101ème rue. & le boulon sur le chassis a sauté & je l’ai emmené au garage. & le mécano m’a demandé depuis combien de temps je conduisais comme ça. Je lui ai répondu 6 mois. Il m’a dit qu’il ne voyait absolument pas comment cette voiture pouvait tenir debout. Donc …

Jay Leno : Alors, tu conduis quoi maintenant ?

Robert Pattinson : Euh, je conduis des voitures de location. Je loue une Corolla quand je veux faire des économies & un cabriolet coupé quand je veux quelque chose de plus sportif.

Jay Leno : Oh vraiment. C’est une voiture super sport ! Tu appuies sur le champignon & en avant ! Tu as bien raison. Allez on fait une pause & on revient avec Rob.

Jay Leno : Bienvenue à nouveau parmi nous ! On est avec Robert Pattinson. Water For Elephants est son nouveau film. Hé, j’ai entendu dire que tu as fait un road trip. C’était ton premier ?

Robert Pattinson : Oui … C’était le premier …

Inconnu du public : Tom Sturridge …

Jay Leno : Donc d’où à où ?

Robert Pattinson : Je suis allé de L.A. à la Nouvelle Orléans, porté d’un endroit à un autre.

Jay Leno : & tu as emprunté le réseau secondaire ?

Robert Pattinson : Oui oui. J’étais au bon milieu de nulle part.

Jay Leno : Tu as fait le tour des Etats Unis ?

Robert Pattinson : J’ai vu plus de trucs aux Etats Unis que je n’en n’ai vu en Angleterre. Je n’ai presque rien vu en Angleterre, à l’exception de Londres.

Jay Leno : Alors dis moi en plus sur les locaux. Tu as vu des gens qui faisaient du stop ?

Robert Pattinson : Je suis allé dans cet endroit qui s’appelle Zuni au Nouveau Mexique. Quand tu conduis au Nouveau Mexique, tu te retrouves dans des endroits qui ne paraissent pas appartenir aux Etats Unis.

Jay Leno : Ah bon. Pourquoi dis-tu ça ?

Robert Pattinson : Hé bien, c’était en plein milieu d’une réserve de Natifs indiens & ça ressemblait plus à un endroit du Sud Mexique ou un lieu au milieu de nulle part. Je crois qu’on y était le 5 septembre ou un truc dans le genre, & il y avait cette fête où toutes les tribus s’étaient réunies. C’était drôle. Le truc bizarre quand je suis sorti de la voiture, quelqu’un a reconnu un de mes amis, mais pas moi parce que je n’étais pas avec eux. & quelqu’un lui a dit, ‘vous êtes ami avec Robert Pattinson, n’est-ce pas ?’. & on était au beau milieu de nulle part.

Jay Leno : Ils ont fait circuler le calumet de la paix ?

Robert Pattinson : Aucune idée. On n’est pas restés super très longtemps. Je crois que j’ai juste pris un hot-dog !

Jay Leno : Un hot-dog, le plat typiquement américain ! Vous êtes allés au Texas qui est le plus grand Etat à traverser ?

Robert Pattinson : Oui au Texas. On est allés dans quelques endroits. A Lubbock, on a fait un karaoké, dans un bar & …

Jay Leno : Un karaoké ?

Robert Pattinson : Oui !

Jay Leno : Lubbock c’est l’un des ces endroits dans lesquelles vous pouvez patauger dans la boue de la tête aux pieds & en plus recevoir de la poussière dans vos yeux. Oui c’est fou ! Tu en as pensé quoi ?

Robert Pattinson : En fait, on n’a pas réalisé que c’était au Texas car quand on est arrivé en ville, il n’y avait pas un chat. Il y avait un match de football. Donc, je ne savais pas. Il y avait 36 000 étudiants pas loin. Avec mes deux amis, on était dans un bar en train de chanter ‘I believe I can fly’ & le bar était désert pendant environ 5 heures. & en un instant, tout a été envahi par 20 000 personnes.

Jay Leno : Vous avez mangé des Beef Jerky du Texas ?

Robert Pattinson : Oui, j’en ai avalé des tonnes ! Dans ce lieu, pour un dollar, on avait des bouteilles d’orgine du Dr. Pepper. & il y avait cette femme qui au milieu de nulle part cuisinait le meilleur bœuf séché au monde.

Jay Leno : Le meilleur bœuf séché du monde ?

Robert Pattinson : Oui, c’est comme ça que le magasin s’appelait & on a eu des morceaux de bœuf séché & des bouteilles d’origine de Dr. Pepper & j’en ai acheté plein parce que je me suis dit ‘wow des originaux !’ & j’ai regardé celles de 2011 & en fait ce sont les mêmes ! Elles sont normales ! Il y avait aussi dans cette boutique quelqu’un qui essayait de m’escroquer !

Jay Leno : & tu as ramené des morceaux de bœuf séché chez toi ?

Robert Pattinson : Euh, en fait, je les ai mangés sur la route & donc …

Jay Leno : En fait, j’ai appelé ce magasin & regarde j’ai un truc pour toi.

Robert Pattinson : Vous plaisantez ?

Jay Leno : Ce sont les bons ?

Robert Pattinson : Euh je crois que oui.

Jay Leno : Exactement. C’est là qu’on voit que tu es une star. On t’expédie des trucs par avion. Ce sont les bons. Tu as ton dîner sous les yeux !

Robert Pattinson : C’est un gros morceau ! Ca va me prendre au moins 15 minutes.

Jay Leno : Bien, parle-nous de Water For Elephants. De quoi ça parle ?

Robert Pattinson : C’est à propos d’un cirque et d’un type, un polonais, qui s’enfuit. Il a subi cette terrible tragédie dans sa famille & il quitte la ville. Il saute à bord d’un train qui est en fait le train d’un cirque. C’est sa nouvelle vie. Il devient alors le vétérinaire d’un film mal famé. Il finit par tomber follement amoureux de la vedette du cirque, jouée par Reese Witherspoon.

Jay Leno : Tu as vécu une expérience avec l’éléphant, n’est-ce pas ?

Robert Pattinson : Oui.

Jay Leno : & ce sont des animaux stupéfiants !

Robert Pattinson : Oui c’est vrai. Je veux devenir un éléphant !

Jay Leno : Hé bien, si tu manges assez de ces morceaux de bœuf séché ! Dis-nous en un peu plus sur cette expérience parce que nous avons cette photo. Car personne ne l’a vu. C’est bien toi ? Que s’est-il passé à ce moment-là ?

Robert Pattinson : Sur cette photo … J’étais endormi dans la voiture & l’éléphant a adoré renifler mon pantalon. & il venait le renifler tout le temps. Non, non, la 1ère fois que j’ai rencontré Tai, l’éléphante, j’ai terminé dans sa bouche ! J’ai pensé que c’était un bon endroit ! & elle m’a soulevé …

Jay Leno : & tu n’avais pas peur ?

Robert Pattinson : Non absolument pas. Ils sont très gentils. Ils ont ces gigantesques lèvres & leurs dents sont bien au fond. Donc ils prennent juste la pression nécessaire pour te porter.

Jay Leno : Un jour, on a eu un éléphant dans l’émission & il m’a poussé juste comme ça & lui il n’a pas bougé. Mais moi, j’ai bien bougé ! Leur force, c’est incroyable !

Robert Pattinson : Tai, je ne sais pas si c’est une éléphante plus spéciale que les autres ou un truc dans le genre, mais c’est une créature qui a une énorme conscience de toutes les choses. Je veux dire, elle te suit en parallèle. Ils ne peuvent pas voir derrière eux mais elle n’a jamais écrasé personne ! C’est une créature si vive ! Une fois, Reese devait faire des tours & elle devait rouler sous l’éléphant & Tai devait se lever sur une jambe & elle a pété sur le visage de Reese pendant au moins 45 secondes …

Jay Leno : Quelle délicieuse histoire !

Robert Pattinson : Reese voulait faire correctement son boulot, s’impliquer. Alors, elle est restée là … & je veux dire, les éléphants ont un énorme popotin …

Jay Leno : Jetons un coup d’œil à cette nouvelle scène !

Marlène : Pas très loin d'ici, il y a un hôtel. Mais n'y reste pas plus d'une nuit.

Jacob : Viens avec moi.

Marlène : Quoi ?

Jacob : Tu penses qu'il n'y a rien pour toi dehors mais c'est faux.

Marlène : Jacob, tu ne comprends pas. Je ne peux pas. Ils me retrouveront.

Jacob : Marlène ... Une vie meilleure t'est destinée. Qu'elle soit avec moi ou non. Que tu m'aimes ou non. Peut importe. Mais on doit y aller maintenant.

Jay Leno : Water For Elephants sort le 22 avril. Merci mon ami. On revient …

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

chris 24/03/2011 18:19



merci, chouette boulot !!!!



kasumi 24/03/2011 15:21



Merci pour cette super trad  :D


 


Rob' restera toujours l'acteur le plus drôle que je connaisse... Son humour est exceptionnel, c'est à dire naturel x) Je l'imagine très bien dans le bar en chantant, ivre, "I believe I can
flyyyy"  xD



ElGa 24/03/2011 13:09



Merci pour cette traduction !!!!


Cela donne une bonne idée du vide sidéral des ITW de Jay Leno, questions con-con , blagues lourdes... et au final on apprend rien sur le film . Il se met en avant sans se preoccuper une seule
seconde de son invité!!! Pauvre Rob : la promo a l'americaine c'est une plaie !!!!



Mu 23/03/2011 18:47



Merci pour la traduction!


Bonne continuation!



Kézako

  • : Twilight Navarre - Le blog d'info des Chtarbés
  • : Lors de sa création TN était consacré à vous servir de manière décalée des infos sur Twilight. Depuis la fin des aventures de nos chers vampires, loup-garous et autres morts-vivants (quoi il n'y avait pas de zombies!), nous avons décidé de rester dans cette optique de partager des news de manière déjantée, avec humour, recul et dérision, concernant principalement le cinéma, les tv-shows et la littérature. Mais soyez prévenu il se peut fortement que nous n'en fassions qu'à notre tête.
  • Contact

À La Pêche Aux Articles

Archives

Les Chtarbés Se Présentent

À bientôt

Merci de votre passage sur TN

L'humour 2nd degré est le propre du chtarbé !

 

Orange-Pomme